Bonjour, nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus
Accepter

Comment protéger votre épargne des crises financières

    A propos de Winoom

    Winoom est un service de surveillance qui aide l'investisseur à protéger ses placements des crises financières.
    Testez la protection Winoom sur vos actifs

    pendant 30 jours. Carte de crédit non requise.

    Vous souhaitez être accompagné pour démarrer avec Winoom ? Contactez-notre service support

Alors que les places internationales battent des records, que les pouvoirs publics et l’écosystème français redoublent d’initiatives pour vous inciter à exposer votre épargne aux marchés (Loi Pacte, nouveau PER, réforme des retraites, baisse du rendement des fonds euro), les annonces d’une prochaine crise financière se multiplient. Dans cet environnement, la question de la sauvegarde de votre épargne est posée. Comment la protéger ?

L’exubérance des marchés et la prochaine crise financière


La planète financière est schizophrène.

Euphorique si l’on en juge par l’évolution de ses indices boursiers en 2019, elle apparaît dépressive à la lecture des analyses qui annoncent sa prochaine crise dès 2020  :

  • Les indices boursiers ont battu en 2019 leurs plus hauts historiques : Eurostoxx 50 (+26%) en Europe, Dax (+26%) en Allemagne, Dow Jones (+23%), le Standard & Poor 500 (+29%) aux Etats-Unis sont au sommet. Le Cac 40 français (+27%) se contente, lui, de retrouver un niveau jamais atteint depuis l’été 2007 en ayant dépassé les 6000 points.

  • La situation inquiète pourtant : rarement les marchés n’ont semblé aussi exubérants, irrationnels, dangereux, sachant le niveau d’endettement des entreprises et des États, le ralentissement de la croissance mondiale – particulièrement en Europe, la baisse attendue des dividendes des entreprises cotées et la survalorisation des actions après une décennie de progression des marchés – la plus longue tendance haussière de l’histoire !

C’est quand les marchés financiers sont au plus haut, que les pouvoirs publics, votre banque, votre assurance, votre conseil peut-être, vous incitent à investir sur de nouveaux produits plus risqués, à arbitrer votre épargne sécurisée sur des fonds exposés aux marchés financiers, qu’il est temps de s’interroger. Pas quand le krach est arrivé !

De quels moyens disposerez-vous pour protéger votre épargne exposée aux marchés de la prochaine crise financière ?

Face à la crise financière, l’épargne manque de protections


En l’état actuel, votre épargne exposée aux marchés est faible en protections en cas de crise. Pour trois raisons principales :

  • Votre épargne est logiquement investie pour une durée longue, comme si la durée lui garantissait la performance et la protégeait du risque des marchés et des aléas de la vie, ce qui est faux. S’il est irresponsable de prendre des risques sur une durée courte, la durée longue ne donne pas toutes les assurances : de même qu’on ne peut prévoir à l’avance ce que feront les marchés demain, dans une semaine ou dans un mois, de même on ne peut savoir si à 5 ou 10 ans les marchés ne connaîtront pas un cataclysme qui fera fondre votre épargne au pire moment… Quand vous en aurez besoin. C’est vrai aussi pour notre vie : nous ne pouvons à l’avance assurer que nous n’aurons jamais besoin de notre épargne par opportunité (achat d’un logement, création d’une entreprise par exemple) ou nécessité (en cas d’épreuve), un jour ou l’autre, peut-être au pire moment, au cœur d’un krach. Le risque en capital ne baisse pas avec le temps. Plus longtemps vous serez investi, plus sûrement vous connaîtrez des périodes de performances et des périodes de crises, et rien ne garantira la supériorité des premières sur les secondes.

  • La diversification des portefeuilles que tout bon conseil vous recommandera, également logique pour répartir les risques, est inefficace pour apporter une solution satisfaisante dans une crise systémique, laquelle entraîne, par effet dominos, l’ensemble des catégories et des zones géographiques dans l’enfer du krach. Tout épargnant ayant maintenu ses diverses positions pendant la crise en subira les conséquences.

  • Si votre épargne manque de protection, c’est aussi que ceux qui vous aident à la placer, ceux qui la gèrent sur les marchés, ne la protègent pas toujours lorsqu’elle est menacée. Quand agir ? Où la placer en arbitrage ? Sachant que nul ne peut anticiper l’avenir avec certitude et que les outils d’aides à la décision manquent parfois de pertinence, il est effectivement plus simple de conserver les positions en espérant des jours meilleurs et, si la catastrophe arrive, de prendre « son mal en patience ». Mais aurez-vous la possibilité ou la patience d’attendre ? 

Le constat semble peu encourageant. Devez-vous considérer ce manque de protection comme une fatalité et vous détourner irrémédiablement des marchés financiers ? Certainement pas.


Notre solution pour aider les épargnants à se protéger des crises financières


Depuis des décennies, nous savons que les investisseurs particuliers sont les principales victimes des krachs boursiers et des crises financières, et ceci d’autant plus que leurs capitaux sont limités comparativement à ceux des fonds spéculatifs, des institutionnels, des plus grosses fortunes, plus flexibles en gestion et moins soumis aux aléas de la vie. Ainsi, paradoxalement, l’épargne des plus fragiles qui devrait être la mieux surveillée - comme le lait sur le feu, l’est moins que celle de ceux qui n’ont pas leurs fragilités ni leurs contraintes !

Winoom vise à réparer cette inégalité de fait pour redonner aux épargnants exposés plus de maîtrise de leurs risques et les aider, ainsi que leurs conseils, à obtenir une performance durable. Comment ?

  • En surveillant en temps réel les fonds sur lesquels les épargnants sont investis plutôt que d’extrapoler à l’infini l’avenir incertain et inconnu du monde ou d’anticiper sur des cours de bourse impossibles à prévoir.

  • En s’appuyant sur des systèmes informatiques d’une grande pertinence pour détecter avec précocité la menace d’une baisse potentiellement significative du fonds sur lequel l’épargne est placée. 

  • En donnant à l’épargnant et son conseil la possibilité de mieux protéger la performance réalisée avant les crises financières par la réactivité de son alerte et ainsi, de rendre cette performance plus durable, moins éphémère.

Ayant éprouvé avec efficacité ce savoir-faire technologique au crible des crises de 2007 à 2018, Winoom propose dès aujourd’hui à l’épargnant le service qui lui manque pour, comme le dit l’adage : prévenir plutôt que guérir.

N'attendez pas la prochaine crise, protégez dès maintenant vos actifs à travers notre offre spéciale : 30 jours d'essai gratuit avec la possibilité de placer jusqu'à 15 fonds sous la surveillance de notre système !


Patrick Herter, CEO de Winoom

[Image de couverture : illustration réalisée par Evemarie pour Winoom © FRN Ingénierie]



Publié le 05-01-20
Dernière édition dimanche 05 janvier 2020 16h30
Revenir

Winoom est un service de surveillance qui aide l'investisseur à protéger ses placements des crises financières.